La F. F. C. saisit la Ministre des Sports

La Fédération demande au Ministère plus de souplesse dans la pratique du cyclisme pendant la période de déconfinement.

Alors que la règle réaffirmée par le Ministère des Sports d’un espacement de 10 mètres entre les cyclistes est battue en brèche partout par des sportifs pour la plupart non licenciés, sans éveiller la moindre réaction des autorités, la Fédération demande des assouplissements dans les règles imposées pour que la pratique en club ne soit pas pénalisée.

Nous avons été très nombreux a déploré le peu d’empressement de notre Fédération à défendre les intérêts de ses licenciés, pour ne pas se réjouir aujourd’hui d’une meilleure prise en compte de ceux-ci .

Avec la Fédération, nous les licenciés, déplorons l’écart de plus en plus important entre la tolérance de l’Etat pour le comportement du grand public en matière de pratique sportive libre, et les règles qui continuent de s’imposer au sport fédéré, organisé par les clubs. Une telle attitude est catastrophique pour l’avenir du sport et pour les valeurs sociales qu’il entend développer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.